Déménager un piano en sécurité

Le déménagement d’un piano est toujours vécu avec une certaine appréhension : cet instrument est délicat par excellence, car il est composé de plus de 4000 pièces, petites et grandes, qui constituent sa mécanique, comme la console, la plaque d’acier ou de fonte, les marteaux et bien d’autres détails qui, s’ils sont mal déplacés, mettent en péril son fonctionnement et le son inimitable et original qui vous a conquis.

Le déplacement d’un piano dépend de son poids :

Le saviez-vous ? La majeure partie du poids du piano ne provient pas de sa caisse extérieure en bois ! En tout cas, son poids n’est jamais modeste :

Le piano droit classique pèse environ 150 kg ;
Les pianos à demi-queue pèsent environ 250 kg ;
Les pianos à queue pèsent jusqu’à 350 kg ;
Les pianos à queue pèsent jusqu’à 500 kg.

Règle numéro un lors du déménagement d’un piano : éviter les changements de température

Le piano peut être soumis à des fluctuations de température pendant son stockage, ainsi que lors de son déplacement d’un appartement ou d’un studio à un autre. C’est pourquoi il est important de le recouvrir d’une housse de déménagement – surtout dans les environnements humides – pour le protéger. Elle est également utile pour le mettre à l’abri des courants et des courants d’air gênants qui pourraient causer des dommages permanents à l’accord.

Et ce n’est pas tout : le couvercle du clavier doit être scellé à l’aide d’un ruban adhésif spécial qui peut garantir une fermeture presque hermétique, mais sans abîmer l’émail. Enfin, il est toujours bon d’éviter de placer l’instrument dans des environnements très chauds ou extrêmement froids : le bois pourrait se dilater ou se dessécher, ce qui pourrait causer de graves dommages.

Comment un piano se déplace-t-il ? Les étapes que vous devez connaître

Vous ne pouvez pas déménager un piano tout seul : vous avez toujours besoin de l’aide d’une entreprise spécialisée dans les déménagements. En outre, le piano n’est pas chargé horizontalement, mais est tourné plusieurs fois. Et c’est toujours une bonne idée de la sécuriser !

Quels sont les outils utilisés pour déplacer un piano ?

  • Une glissière en bois ou autre matériau, pour transporter le piano dans l’escalier, et des sangles pour le descendre de l’extérieur, au cas où l’escalier serait trop étroit ;
  • un chariot à roulettes, pour déplacer l’instrument sur les sols ;
  • l’instrument est emballé, une fois (partiellement) démonté, dans des feuilles de déménagement en plastique et du papier bulle pour protéger l’extérieur du piano ;

La procédure

Tout d’abord, le piano doit être soigneusement emballé dans une feuille de plastique de protection, ou dans du papier bulle, comme nous l’avons déjà dit, afin d’éviter d’endommager la structure externe ; on commence par démonter les pieds, puis on incline doucement l’instrument à la verticale : en effet, s’il était incliné sur le côté, le piano verrait son délicat mécanisme interne endommagé. Enfin, dans cette position verticale, il est transféré vers un monte-charge suffisamment grand, ou vers un chariot de transport lourd.
Mais si le piano doit être descendu par les escaliers, il faut alors une luge de transport ad hoc : le piano doit être maintenu en position verticale et hissé sur la rampe à l’aide de la luge. Le long des escaliers, le poids n’est pas réparti, mais plutôt déséquilibré vers la queue.
Une fois sur le camion de déménagement, il suffit de hisser le piano sur la plate-forme élévatrice et de le fixer à l’intérieur du camion pour qu’il ne subisse pas de secousses pendant le trajet.

Bien entendu, vous pouvez assurer votre piano avant de le déplacer. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter pour trouver la meilleure solution pour vous et votre instrument de toujours !

Laisser un commentaire

*

code